dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

17 millions de tonnes de charbon consommés par an à Kinshasa

2 min read

Le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), dans le cadre d’un programme piloté par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et financé par l’Initiative pour les forêts de l’Afrique centrale, a informé le public, le mercredi 22 septembre 2021,  17 millions de tonnes de charbon sont utilisés par année par plus de 95 % de ménages de Kinshasa, à cause de l’inaccessibilité à l’électricité.

 Ces résultats ont été présentés  par l’ingénieur agronome à CIRAD, Emilien Dubiez, a signalé Radio Okapi qui rapporte l’information.

Selon  Emilien Dubiez, on a plus de 95% de ménages kinois qui utilisent du charbon de bois avec une utilisation également de 66% de ménages qui utilisent l’électricité. On a donc une mixte énergétique. Ils utilisent à la fois l’électricité et le charbon, mais on a une dépendance plus importante au charbon parce qu’on a un problème d’accessibilité à l’électricité, des soucis de délestage dans certains quartiers.

Il a ajouté qu’un kinois, presque  par jour, va utiliser autour de 2,8 kilos de bois, répartis entre 0,35 kilos de charbon et 0,02 kilos de bois. Ce sont des estimations, des moyennes par rapport aux études qu’on a conduites et ce qui fait qu’on a une consommation globale, on a deux types de consommation principaux : on a des ménages pour l’énergie de cuisson. On a également des artisans qui utilisent soit le charbon soit le bois de feu comme énergie de production

un Kinois, à peu près par jour, utilise autours de 2,8 kilos de bois, répartis entre 0, 35 kilos de charbon et 0,02 kilos de bois :

« Un kinois, à peu près par jour, va utiliser autour de 2,8 kilos de bois, répartis entre 0,35 kilos de charbon et 0,02 kilos de bois, ça se sont des estimations, des moyennes par rapport aux études qu’on a conduites et ce qui fait qu’on a une consommation globale, on a deux types de consommation principaux : on a des ménages pour l’énergie de cuisson. On a également des artisans qui utilisent soit le charbon soit le bois de feu comme énergie de production ». 

LP

La photo à la Une est de Radio Okapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.